Ce à quoi on résiste, persiste !

Ce à quoi on résiste, persiste !
Choisir ses émotions

Ce à quoi on résiste, persiste !

Impossible de ne pas penser, et encore moins si je vous demande de ne pas penser à un lapin bleu, résistez, surtout ne pensez pas à un lapin bleu !

En fait ce serait plus facile si je vous demandais de penser à un éléphant rose, car il remplace immédiatement le lapin bleu.

Il en est de même pour vos émotions dominantes, surtout si elles sont négatives, vous tentez tout pour ne pas y penser, mais plus vous résistez, plus elle persiste.

Un cerveau qui n’est pas occupé a tendance à devenir préoccupé

Quand le négatif pèse plus lourd que les pensées positives, le sort d’un esprit inoccupé est d’être victime de l’appel du mauvais loup.

Quand il se manifeste, ce mauvais loup, présent à l’état latent à l’intérieur de chacun d’entre nous, abaisse notre niveau de conscience, affecte notre performance, notre qualité de vie et nos relations avec nos proches.

Il peut se manifester sous forme d’anxiété, de colère, de désintérêt, d’avidité, d’impuissance, de déprime.

Et il ne sert à rien de nier sa présence, car ce à quoi on résiste persiste !

Le truc, c’est de mettre l’éléphant rose à la place du lapin bleu, en utilisant des astuces qui visent à élever notre niveau de conscience, c’est ça nourrir le bon loup en soi, l’entraîner, le muscler, le rendre encore plus fort.